26ème édition concert Tarn-et-Garock

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

HALL DE PARIS à MOISSAC SAMEDI 8 OCTOBRE 2016 > 21h

Cette 26ème édition du Tarn & Garock a permis d’accompagner quatre projets de musiques actuelles avec des actions répondant aux besoins des groupes : pré-production en studio, répétitions scénique, coaching, showcase…

En plus des dispositifs spécifiques pour chaque groupe, des modules de formations ont été proposés en collectif autour du booking, de la communication et de la structuration du projet. Ainsi le DAAD Music a mieux répondu aux questions des groupes et a proposé un accompagnement à la carte englobant l’ensemble des étapes de la construction d’un projet de musiques actuelles.

Après ces mois studieux, le concert du Tarn & Garock permet aujourd’hui de voir sur scène quatre groupes proposant des esthétiques et des parcours différents. Sans compétition, c’est l’occasion de valoriser la scène locale et de provoquer la rencontre des musiciens et du public dans des conditions professionnelle d’un festival de musiques actuelles. Depuis 25 ans, des « Guests » se produisent également sur la scène du tarn & Garock. Cette année, c’est le groupe The 1969 Club qui viendra clôturer la soirée avec son rock énergique.

 

Avec les groupes :

DANIELS CHILD vous invite à découvrir sa musique pop électro avec des influences rock mais toujours teintées de cette atmosphère sombre et envoûtante faisant la part belle aux sonorités électroniques.

OFF THE CLOCK, un «autre» rock énergique et spontané dans lequel les rythmiques, les riffs et la puissance de frappe s’entremêlent à une voix féminine survoltée.

SWR produit un hardcore brutal, ponctué de moshpart beatdown. Après un EP et une vingtaine de concerts en 2015 avec Lionheart, Reign Supreme, Blow Fuse, Fat Society, Black Knives…le groupe prépare son premier album pour fin 2016.

SPLEEN OPM c’est un esprit rock dans un corps synthétique et atmosphérique !Les influences musicales du groupe navigue entre dark wave, rock indus et même électropop, le tout surmonté du timbre distinctif de Jérôme au chant.

THE 1969 CLUB/ Groupe invité

Chaleur, Puissance et Furie » est la maxime qui pourrait efficacement caractériser The 1969 Club. Amoureux du rock’n’roll, ce trio a signé avec Satan il y a déjà bien longtemps. De ce père spirituel, ils ont appris la lourdeur, la délectation et la distorsion. On avait déjà eu un aperçu de leurs possibilités en 2014 sur leur précédent EP « IVORY ». Enregistré au Brighton Electric Studio par Mike Lord (Blood Red Shoes/Nick Cave/ The Wytches), ce premier album navigue entre imprécations pop allongées à la sauce reverb’ et rythmiques tendues comme la corde d’un gibet où le chant prend des allures de comptine maladive. De la pop, The 1969 Club ne retient que l’immédiate jouissance, l’évidence du songwriting et jette tout le reste par la fenêtre en hurlant comme des possédés.

Suivez-nous sur

Inscrivez-vous à notre newsletter